top of page

Violences sur enfants : immersion dans un stage de responsabilité parentale ordonné par la justice


Une proposition à été faite par la justice aux 9 parents condamnés pour des violences, isolées sur leurs enfants. L’idée de suivre un stage de responsabilité parentale à hauteur de 150 euros au lieu des poursuites prononcées par un procureur de la République.


Il s’agissait de 2 jours d’ateliers à Woippy au sein de notre association. Deux jours éprouvants pour les parents condamnés car ils étaient partagés par plusieurs sentiments tels que l’appréhension de se retrouver enfermés avec des personnes dans le même cas qu’eux.


Fin février, grâce à notre cheffe du pôle éducatif AAESEMO ce stage de responsabilité parentale à été mené dans les meilleurs conditions. Son objectif est clair sensibiliser les participants à ne plus jamais lever la main sur leurs enfants ou bien leurs conjoints, conjointes.


Ces participants ce sont livrés sur leurs quotidiens et leurs actes. Parmi cela, certains regrettent ou acceptent. Ils ont su évolués lors de ce stage sur leurs comportements mais également sur leur vision sur la société. D’autres sont dans le déni car ils trouvent qu’ils ne frappent pas « d’habitude ». Mais l’on sait qu’il est formellement interdit par la loi dès lors d’une première gifle ou fessée.


En aide à été mis en place une initiation à la sophrologie afin d’apprendre aux participants à se tempérer et percevoir ces signes d’énervements qui submergent.


Le stage fut une réussite car selon les participants cela à été plus efficace qu’une amende ou une peine d’emprisonnement car ils ont été mis face à eux-mêmes. A la fin un rapport individuel est rédigé puis transmis au procureur de la République.





39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page